ACTUALITES

 LA LETTRE D'INFORMATION n°10 DU SST MURET COMMINGES  [actualités janvier 2018]   

A l'occasion de la nouvelle année 2018, le président du SSTMC s'adresse aux adhérents pour faire le point sur la mise en place des nouvelles modalités de suivi de l'état de santé des travailleurs.

Le zoom sur un risque professionnel est ensuite consacré aux risques psychosociaux (RPS).

Bonne lecture!


 

 LA LETTRE D'INFORMATION n°9 DU SST MURET COMMINGES  [actualités octobre 2017]   

Au sommaire de cette neuvième lettre d'information, quelques informations sur l'appel à cotisation 2018 et un tableau synthétisant les modalités de demande de visites.

Enfin, le zoom sur le risque professionnel est consacré au travail isolé.

Bonne lecture!


 

 LA LETTRE D'INFORMATION n°8 DU SST MURET COMMINGES  [actualités juillet 2017]   

La lettre d'information n°8 aborde tout d'abord les points principaux du Plan National Canicule 2017, et son lien avec le plan santé au travail n°3.

Le zoom sur un risque professionnel est ensuite consacré aux horaires atypiques, qui concernent en France près de deux salariés sur trois.

Enfin, vous pourrez consulter le calendrier des vaccinations 2017.

Bonne lecture!


 

 LA LETTRE D'INFORMATION n°7 DU SST MURET COMMINGES  [actualités avril 2017]   

La lettre d'information n°7 est exclusivement consacrée aux changements impactant l'organisation des services de santé au travail, suite à la parution du décret 2016-1908 sur la modernisation de la médecine du travail.

Nous vous en souhaitons une bonne lecture


 

 EN 2017 : LES MODALITES DE SUIVI DES SALARIES EVOLUENT  [actualités février 2017]   

 

La Loi de Modernisation de la Médecine du Travail (décret 2016-1908 du 27 décembre 2016) modifie les modalités de suivi des salariés au 1er janvier 2017.

Les 4 missions légales du Service de Santé au Travail sont confortées et rééquilibrées : 1) actions en entreprise, 2) conseil, 3) surveillance de l’état de santé, traçabilité et 4) veille sanitaire.

Pour en savoir plus en « 2.mn30 », nous vous invitons à visionner le film ci-dessous :

>> Qu'est-ce que ça change concrètement dans votre Service de Santé au Travail ?

Les équipes pluridisciplinaires du SSTMC s'organisent actuellement afin d'appliquer ces nouvelles modalités de suivi individuel de l'état de santé des salariés et vous informeront prochainement des protocoles retenus par le SSTMC pour mieux accompagner les employeurs et les salariés dans leur démarche de prévention et d'amélioration de la santé et de la sécurité au travail. Mais, en attendant, quelques mots sur les grandes lignes de cette évolution :

>> Dès l'embauche, une prise en charge de tous les salariés, quelque soit le temps de travail, le contrat de travail (CDI, CDD, Intérim, Apprenti...)

Dès l'embauche, tous les salariés sont pris en charge par un professionnel de santé, médecin ou infirmière, mais toujours sous l'autorité du médecin du travail.

Soit lors d'une VISITE D'INFORMATION ET DE PREVENTION (VIP), s'il n'existe pas de risque particulier, réalisée par une Infirmière en Santé au Travail (IST) ou un Médecin Du Travail, avec délivrance d'une ATTESTATION DE SUIVI. Une orientation sans délai du travailleur vers le médecin du travail est possible si nécessaire.

Soit lors d'un EXAMEN MEDICAL D'APTITUDE A L'EMBAUCHE (EMAE), s'il existe des risques particuliers, réalisé par un médecin du travail, avec délivrance d'un AVIS D'APTITUDE (ou d'inaptitude).

La Visite d'Information et de Prévention et l'Examen Médical d'Aptitude à l'Embauche sont OBLIGATOIRES pour tous les salariés, et se substituent à l'ancienne visite d'embauche.

>> Un suivi Individuel du salarié adapté qui prend en compte les conditions de travail, l'âge, l'état de santé du salarié, ainsi que les risques auxquels il est exposé

Une périodicité qui ne dépasse pas 5 ans pour les salariés sans risques particuliers, qui donne droit à une Visite d'Information et de Prévention Périodique réalisée par l'IST ou le médecin du travail,

et une périodicité qui ne dépasse pas 2 ans si des risques particuliers sont identifiés selon la liste les mentionnant à l'Article R4624-23 du Code du Travail, qui donne droit à une Visite Intermédiaire réalisée par l'IST ou le médecin du travail et à un Examen d'Aptitude Médicale Périodique réalisé par le médecin du travail.

La périodicité peut être adaptée sur décision du médecin du travail en fonction de l'âge, de l'état de santé et des risques du poste et selon les risques déclarés et motivés par l'employeur sur la liste mise à jour annuellement et transmise au SSTMC.

A tout moment, une visite peut être organisée à la demande du salarié, de l'employeur, du médecin du travail.

La Visite Intermédiaire et l'Examen Médical d'Aptitude Périodique sont OBLIGATOIRES pour tous les salariés soumis à des risques particuliers, et se substituent aux anciennes visites périodiques et entretiens infirmiers.

>> Une procédure de déclaration d'inaptitude et de reclassement des salariés modifiée

Le médecin du travail peut se prononcer sur un avis d'inaptitude :

- soit après un seul examen médical, en mentionnant dans l'avis que :"tout maintien du salarié dans un emploi serait gravement préjudiciable à sa santé ou que l'état de santé du salarié fait obstacle à tout reclassement dans un emploi",

- soit après deux examens médicaux dans un délai qui n'excède pas 15 jours après le premier examen, si le médecin du travail l'estime nécessaire.

Ces avis sont prononcés après la réalisation d'un examen médical, d'une étude de poste, d'une analyse des conditions de travail dans l'établissement avec indication de la date de la Fiche d'Entreprise et d'échanges "par tout moyen" entre le médecin du travail, l'employeur et le travailleur sur les avis et propositions adressés par le médecin du travail.

>> Une nouvelle procédure de contestation des avis devant le conseil des Prud'hommes

En cas de contestation des éléments de nature médicale justifiant les avis, propositions, conclusions écrites ou indications émis par le médecin du travail mentionnés à l'article L.4624-7, l'employeur ou le salarié saisit le conseil des prud'hommes en référé dans un délai de quinze jours à compter de la notification de l'avis (article R4624-45 du Code du Travail).


 LA LETTRE D'INFORMATION n°6 DU SST MURET COMMINGES  [actualités janvier 2017]   

En ce début d'année, retrouvez la lettre d’information n°6 du SST Muret Comminges, consultable sur notre site ainsi que dans tous les centres annexes.

Dans ce premier numéro de l'année 2017, le Président du SSTMC, Pierre Berna, adresse un courrier à tous les adhérents du SSTMC.

Le risque professionnel que nous avons choisi d'évoquer est celui du risque routier, car les accidents routiers du travail représentent 10% des accidents du travail avec quelques 400 décès enregistrés chaque année.

L'occasion également de rappeler la tenue du Forum Interdépartemental du Risque Routier et Santé au Travail (FIRSST) qui mobilise tous les Services de Santé au Travail de Midi-Pyrénées lors d'une semaine thématique axée sur la sensibilisation et la prévention du risque routier professionnel, du 20 au 24 mars 2017. 

Enfin, deux médecins du travail du service évoquent leur métier, les missions qui leur sont confiées par la Loi et les actions concrètement réalisées en milieu de travail auprès des salariés et employeurs des sociétés adhérentes.

Bonne lecture.


 

 

 LA LETTRE D'INFORMATION n°5 DU SST MURET  [actualités Octobre 2016]   

La lettre d’information n°5 du SST Muret est consultable sur notre site et dans les centres annexes.

Nous vous souhaitons une bonne lecture.


 LA LETTRE D'INFORMATION n°4 DU SST MURET  [actualités juillet 2016]   

La lettre d’information n°4 du SST Muret est consultable sur notre site et dans les centres annexes.

Dans ce nouveau numéro, deux Assistantes en Santé au Travail vous font découvrir leur métier au sein de l'équipe pluridisciplinaire.

Le zoom sur un risque professionnel est consacré au travail sur écran et explique ses conséquences potentielles : fatigue visuelle, Troubles Musculo Squelettiques (TMS). Pour les supprimer ou les réduire, des pistes de solutions sont proposées afin d'aménager les postes de travail.

Enfin, les points essentiels du Compte Pénibilité sont abordés.

Nous vous souhaitons une bonne lecture.


 

 

► LA LETTRE D'INFORMATION n°3 DU SST MURET  [actualités avril 2016]   

Le troisième numéro de la lettre d’information du SST Muret est en ligne et disponible dans tous les centres annexes.

Au sommaire de ce numéro, la démarche d’Evaluation des Risques Professionnels (EVRP) est développée : qu’est-ce que l’EvRP ? Pourquoi évaluer les risques professionnels ? La réglementation, la démarche de prévention et la concrétisation de l’EvRP via le Document Unique.

Puis le risque chimique est expliqué (ses effets sur la santé, les risques d’incendie ou d’explosion, les réactions chimiques dangereuses, la réglementation, l’évaluation et la prévention de ce risque).

Pour finir, l’action engagée par le SST dans le cadre du Projet de Service sur le thème : « Prévention du risque CMR » (Cancérogène Mutagène Reprotoxique) est présentée.

Bonne lecture


 

► LA LETTRE D'INFORMATION n°2 DU SST MURET  [actualités janvier 2016]   

Le SST de Muret est heureux de vous proposer la première LETTRE D'INFORMATION TRIMESTRIELLE de l’année 2016.

En ce début d’année, notre Président, Monsieur Pierre Berna prend la parole pour s’adresser à tous les adhérents,

puis le risque des TMS est présenté suivi de l’action engagée par le SST relative à la  Prévention des TMS dans les salons de coiffure.

Enfin, la Fiche d’Entreprise, document clé dans le repérage des risques professionnels, est exposée.

Nous vous souhaitons une bonne lecture.


 

  

 

► DECOUVREZ LA LETTRE D'INFORMATION DU SST MURET  [actualités octobre 2015]   

A partir d'octobre 2015, le SST de Muret met en ligne sur son site Internet et dans tous les centres annexes une LETTRE D'INFORMATION TRIMESTRIELLE.

Son objectif est d'informer employeurs et salariés sur l'actualité en santé au travail.

Ce trimestre, vous découvrirez la présentation du SST de Muret (l'équipe pluridisciplinaire, les différents centres annexes...), une sensibilisation à un risque professionnel (le bruit), ainsi que les informations pratiques sur le bordereau de cotisation annuelle.

Vous en souhaitant une bonne lecture.


 

 L'ACTION "NUISANCES SONORES LIEES AUX ECHAPPEMENTS D'AIR COMPRIME DANS LE SECTEUR AUTOMOBILE" [actualités septembre 2015]   

Issue d'une des actions du Projet de Service du SST de Muret, cette action cible 36 entreprises adhérentes du secteur automobile qui bénéficieront d'une sensibilisation au risque sonore et seront accompagnées dans la recherche de solutions et la mise en place d'actions de prévention.

A ce titre, des Aides Financières Simplifiées pourront être proposées pour aider à réduire ce risque par l'acquisition de matériel neuf plus performant ou par le remplacement de matériel existant bruyant.